Quel est l’intérêt pour les entreprises d’améliorer la Qualité de Vie au Travail (QVT) ?

La qualité de vie au travail (QVT) est devenue, au fil des années, l’un des sujets les plus importants en entreprise. Et c’est assez évident lorsque l’on sait que les collaborateur·rices et les employeurs ont beaucoup à gagner grâce à la QVT ! Du point de vue des collaborateur·rices, ils attendent de leur employeur qu’il réunisse les conditions idéales pour exercer leur fonction sereinement. Tandis que du point de vue des employeurs, ces derniers savent parfaitement, grâce aux différentes études sur le sujet, que la QVT est un levier de compétitivité si elle est parfaitement mise en place.D’un simple aménagement de l’espace de travail à une réelle stratégie de management, la QVT peut être remplie de diverses manières. Découvrons ensemble comment définir, mesurer et améliorer la qualité de vie au travail.

Envie de découvrir plus de contenus ? Inscrivez-vous à notre newsletter !

  1. Comprendre les origines de la QVT
  2. Comment mesurer la qualité de vie au travail ?
  3. Des axes d’amélioration pour votre QVT

Comprendre les origines de la QVT

Issue des grands accords sociaux du XXème siècle, la première obligation de l’employeur envers ses salarié·es est d’assurer leur sécurité et leur santé. On assiste donc à l’arrivée des premières obligations en matière de qualité de vie au travail dans les entreprises. Le développement des normes de sécurité et des protections aussi bien pour les machines que pour les salarié·es, ont permis de réduire les taux d’accidents. 

Ces premières obligations en matière de QVT apparaissent dans les années 70 et touchent principalement tous les métiers manuels qui sont compliqués aussi bien pour le physique que pour le moral du salarié·e. 

On remarque ensuite, dans les années 90, que les facteurs de risque psychosociaux sont des éléments qui peuvent affecter la psychologie des travailleur·ses. Par exemple : 

  • une charge de travail élevée
  • des délais trop serrés

Depuis quelques années, l’apparition des nouvelles technologies a transformé la nature des risques psychosociaux. On assiste à plus de cas d’harcèlement, de burn-out et de ses dérives comme le bore-out ou encore le brown-out.

Aujourd’hui, selon l’Anact (l’agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail), la qualité de vie au travail, communément appelée QVT, est “une démarche visant à combiner performance et bien-être des salarié·es.” 

Si la QVT se définit comme une démarche, elle doit donc être engagée par la direction.

 

Comment mesurer la qualité de vie au travail ?

Tout d’abord, on peut retenir plusieurs familles d’indicateurs de QVT différentes les unes des autres : 

  • Les indicateurs démographiques (en fonction de l’âge, du sexe…)
  • Les indicateurs sur l’absentéisme (durée des absences, taux d’absentéisme, motif des absences), 
  • Les indicateurs sur la santé (troubles de santé, inaptitude…), 
  • Les indicateurs sur la sécurité (accidents du travail, agressions…), 
  • Les indicateurs sur les conditions de travail (pénibilité, autonomie…) 
  • Et enfin les indicateurs liés au parcours et à l’emploi (accès à la formation, mobilité, promotion, turnover…).

De ces différents thèmes d’indicateurs de qualité de vie au travail, il existe des indicateurs importants à prendre en compte et qui ont un réel impact sur la performance de l’entreprise :

  • Le turnover : Un·e collaborateur·rice en situation de mal-être cherchera forcément à changer d’entreprise ou de travail rapidement. Mesurer le taux de turnover de votre entreprise vous permettra tout d’abord de savoir si vos collaborateur·rices se sentent bien à vos côtés, et de savoir aussi s’ils ne pensent pas à quitter votre entreprise pour trouver un poste plus adapté à leurs attentes.
  • Le taux d’absentéisme peut également refléter l’état de la QVT de l’entreprise. Il s’agit du nombre de collaborateur·rices absent·es par rapport au nombre de collaborateur·rices présent·es sur une période donnée. Plus le taux d’absentéisme est élevé, plus il est probable que vos collaborateurs possèdent un mal-être lié au travail (anxiété, manque de motivation, insécurité…)
  • L’Employee Net Promoteur Score (ENPS) : C’est le terme que l’on utilise lorsque l’on parle de l’attachement des collaborateur·rices à l’entreprise. Un·e employé·e qui se sent bien au travail aura tendance à plus en parler autour de lui. Un ENPS élevé est souvent le signe d’une démarche QVT réussie.

Il faut tout de même prendre en compte que la QVT ne se mesure pas uniquement de façon quantitative. L’avis de chacun·e de vos collaborateur·rices compte, et un travail individuel est nécessaire. Chaque collaborateur·rice a un avis personnel sur le sujet et sur la manière dont il ressent l’ambiance de l’entreprise. 

Par exemple, le niveau d’anxiété peut varier d’un collaborateur·rice à un autre, à cause de sa situation personnelle, son poste occupé dans l’entreprise ou encore la relation qu’il entretient avec ses collègues.

N’hésitez pas à questionner chacun de vos collaborateur·rices sur leur ressenti, par de simples entretiens individuels ou par des sondages (anonymes) si votre entreprise possède un grand nombre de salariés. Cela reste un très bon moyen de connaître l’avis de chacun·e et de pouvoir mettre en place des actions futures. Attention tout de même, certaines réponses de vos collaborateur·rices peuvent ne pas être totalement sincères, par peur de blesser ou de voir ses relations se dégrader. Prenez le temps nécessaire avec chacun s’il le faut.

Dans le cadre de son label RSE POSITIVE WORKPLACE, l’organisme propose d’envoyer des enquêtes anonymes à vos principales parties prenantes. Cette action vous permettra de recueillir les attentes de vos parties prenantes et d’aligner votre stratégie RSE à votre stratégie d’entreprise

 

Des axes d’amélioration pour votre QVT

La qualité de vie est un concept large, dont chacun peut avoir sa propre définition. Elle ne consiste pas seulement en l’amélioration des conditions de travail ou une meilleure conciliation vie privée et vie professionnelle.  

La qualité de vie au travail est un ensemble d’actions ciblées et adaptées aux besoins spécifiques des salarié·es d’une même entreprise.

Vous pouvez tout de même vous inspirer de quelques exemples que nous allons citer : 

  • Premièrement, pour les actions les plus simples, pensez à l’aménagement des espaces de travail, aux conditions de travail en elle-même ou encore à l’ambiance générale au bureau.
  • Vous pouvez ensuite mettre en place des solutions pour renforcer les relations entre collaborateurs grâce notamment à des teams buildings qui renforcent l’esprit d’équipe. La relation entre employeur et collaborateur·rices peut également être améliorée grâce à des échanges réguliers entre les deux parties.
  • N’hésitez pas à reconnaître le travail de vos collaborateur·rices. Ces derniers en ont particulièrement besoin, encore plus lorsqu’ils y consacrent beaucoup de temps et d’énergie. Cet engagement peut aussi être amélioré grâce à des formations et à des séminaires qui auront pour but de motiver les collaborateur·rices et de leur donner de nouvelles cartes à mettre au profit de l’entreprise.

Le principal, c’est que vos collaborateurs et collaboratrices doivent se sentir bien avec vous. Ils doivent trouver un sens à leur travail qui leur permettra d’être naturellement motivés, force de proposition, beaucoup plus curieux, et efficaces.

Chaque collaborateur·rice a une définition différente du bien-être au travail, c’est pourquoi il reste essentiel de créer une relation et un échange avec chacun d’entre eux et chacune d’entre elles pour connaître leurs attentes et pour pouvoir aligner votre stratégie à ces attentes. 

Vous avez maintenant les cartes en main pour devenir un professionnel en matière de QVT ! Il ne vous reste plus qu’à passer à l’action ! Démarrez par des actions simples à mettre en place rapidement dans votre entreprise comme l’aménagement des espaces de travail ou encore les échanges entre collaborateur·rices pour ensuite vous fixer des objectifs plus complexes. N’hésitez pas non plus à vous faire accompagner par des experts pour vous guider vers les meilleures solutions à mettre en place dans votre entreprise.

 

Chez Edeni, nous proposons des conférences, des teams building et des accompagnements à long terme pour proposer à vos collaborateurs une expérience unique autour des grands enjeux écologiques. Nos différents ateliers vous permettront également de parler et de mettre en place des actions concrètes pour réduire votre impact environnemental en entreprise et vous permettront de mobiliser vos collaborateur·rices à cette cause qu’ils apprécient majoritairement. Découvrez nos offres ici

 

Source : 

 

https://moodwork.com/blog/well-being/etude-individu-et-qvt/ 

https://www.lucca.fr/barometre-qvt/comment-ameliorer-la-qvt

https://www.qualisocial.com/la-qvt-de-quoi-parle-t-on/

https://www.anact.fr/themes/qualite-de-vie-au-travail

 

LA NEWSLETTER 

des infos variées, rafraîchissantes,
étonnantes, et toujours vérifiées,
pour avancer dans ta démarche écologique. 

ABONNE-TOI !