Passer au contenu principal
0

Lessive maison : recette efficace, saine et qui sent bon

A leur couleur fluorescente, on peut se douter que les lessives industrielles que l’on trouve en supermarché sont loin d’être naturelles et saines pour la peau. Et en regardant de plus près la composition, on trouve des allergènes, des agents moussants et des perturbateurs endocriniens (comme le triclosan). Ces substances chimiques sont mauvaises pour notre peau (en contact direct avec nos vêtements), pour l’environnement et même pour notre machine à laver. Pour remédier à ce problème, on vous propose notre recette de lessive maison zéro-déchet, saine pour la peau et l’environnement, rapide à faire et peu coûteuse.

  1. Pourquoi changer de lessive ?
  2. Les ingrédients d’une lessive saine et écologique
  3. La recette
  4. Quelques astuces supplémentaires

Pourquoi changer de lessive ?

Chaque année une famille française consomme en moyenne 26 litres de lessive liquide (ou 40 kilogrammes de liquide en poudre), qui sont rejetés dans les rivières. Cela représente une quantité suffisante pour tuer l’écosystème d’un étang de six hectares et d’un mètre et demi de profondeur. 

La majorité des ingrédients des lessives industrielles ne sont pas ou peu biodégradables, sans parler de leurs emballages rarement recyclés. Les lessives sont ainsi composées :

  • d’agents tensioactifs qui remplacent le savon mais sont contaminants.
  • d’adoucissants et agents complexes qui en plus d’être polluants peuvent aussi être cancérigènes (NTA).
  • de solvants et de parfums, polluants voire toxiques.

On les retrouve dans les eaux et les sols mais aussi dans les êtres vivants (poissons et même êtres humains). Or, une fois dans la nature, il est difficile de les éliminer. Il est donc nécessaire d’en limiter l’usage. Notre lessive sans produits chimiques et efficace même avec de faibles quantité permet de lutter contre cette pollution, et de vous éviter de prendre des risques dermatologiques pour vous et vos proches. En effet, ces substances nocives de lessives industrielles, se retrouvent dans vos vêtements, puis sur votre peau. Certains cas d’eczéma juvénile ou de psoriasis y sont liés (avec d’autres substances qu’on met en contact avec notre peau : shampoings, cosmétiques…).

Les ingrédients d’une lessive saine et écologique

Là où les lessives industrielles présentent une très longue liste de produits, notre recette de lessive maison se résume à trois produits peu onéreux (à acheter en vrac pour ne pas avoir d’emballages et que votre lessive soit réellement zéro déchet).

  • Le savon de marseille ou d’alep en poudre, pour son action nettoyante. Il est biodégradable, contrairement aux agents tensioactifs. Les quatres savonneries qui vendent du véritable savon de marseille sont Fer à cheval, Le Sérail, Midi et Marius Fabre. Il est préférable de l’acheter directement en poudre ou en copeaux pour éviter d’avoir à le râper.
  • Les cristaux de soude, pour leurs effets dégraissant et adoucisseur d’eau. Ils sont nocifs pour les voies respiratoires et il vaut mieux les manipuler avec précaution (en s’éloignant un peu, mettant un torchon humide sur votre bocal pour éviter les poussières volatiles, ou en portant un masque).
  • Le bicarbonate de soude, pour son effet désodorisant et lavant. Il est naturel et non-toxique (il peut même être utilisé en cuisine !).

La recette

A partir de ces trois ingrédients, la recette est simple. Il suffit de mélanger quatre doses de savon, deux doses de cristaux de soude et une de bicarbonate de soude.

Soit par exemple :

  • 200 grammes de poudre de savon
  • 100 grammes de cristaux de soude
  • 50 grammes de bicarbonate de soude.

En fonction de votre quantité de linge, vous pouvez utiliser une à deux cuillère à soupe de lessive par machine. 

Pour ne pas boucher vos tuyaux ou faire des taches de savon sur vos vêtements, vous pouvez mixer ou diluer dans l’eau bouillante votre lessive avant de l’utiliser. Avoir de la lessive en poudre utilise moins de ressources (place, énergie…) que d’acheter ou fabriquer de la liquide. Mais les copeaux de savon sont souvent trop grossiers et si votre machine ne dilue pas bien votre poudre-lessive, aidez-la en prédiluant en 30 secondes avant lavage. Vous prenez une bouteille en verre d’1L, vous y mettez 1 à 2 cuillères à soupe de votre lessive maison en poudre, puis vous y rajoutez 1L d’eau bien chaude, et vous remuez. Vous n’aurez plus qu’à mettre ce mélange dans le tambour.

Quelques astuces supplémentaires 

Pour économiser de la lessive et de l’eau, vous pouvez utiliser des balles de lavage en élastomère, qui peuvent se garder à vie. Elles imitent le mouvement des lavandières en brassant et aérant le contenu de votre machine. 

Pour garantir la blancheur de votre linge, vous pouvez rajouter à votre machine un peu de percabonate de soude (attention à ne pas le respirer non plus). Il permet une réaction chimique produisant de l’eau oxygénée qui vient naturellement blanchir vos vêtements. 

Les cristaux de soude présent dans la lessive remplacent votre adoucissant. En guise de liquide de rinçage, vous pouvez utiliser du vinaigre blanc (à laisser avec quelques peaux d’agrumes auparavant pour une odeur plus agréable) afin de fixer les couleurs, activer l’éclat et empêcher l’électricité statique. 

Enfin, vous pouvez utiliser quelques gouttes d’huiles essentielles. Elles sont toujours à utiliser avec parcimonie car leur fabrication n’est pas si éco-responsable et qu’en grande quantité, elles peuvent représenter un danger pour la santé. Elles sont déconseillées pour les femmes enceintes et les enfants. Elles peuvent néanmoins présenter des propriétés intéressantes pour l’entretien de votre linge. Ainsi, l’huile essentielle de lavande élimine d’éventuels parasites (notamment les acariens), celle de citron les empêche de se reproduire et tue les larves, et l’huile essentielle de tea tree désinfeste (notamment les mouchoirs en tissus, les torchons ayant reçu du vomis etc.). 

Attention : ne pas utiliser cette lessive pour les culottes mensuelles ou toute autre matière absorbante ! En effet, le savon de Marseille et d’Alep peuvent obstruer les pores absordants des matériaux spécifiques des couches lavables et culottes menstruelles. Ayez à ce moment-là une autre lessive en poudre, du commerce et la plus saine possible, qui contient d’autres types de savons accessibles aux professionnel·le·s. Vous pourrez ainsi alterner vos deux lessives suivant ce qu’il y a dans votre machine. Ou même n’avoir que la professionnelle, à partir du moment où elle est fabriquée la plus sainement, écologiquement et éthiquement possible. Il en existe en vrac.

On espère que votre linge sera plus sain grâce à cette recette !

 

Sources : 

LA NEWSLETTER 

des infos variées, rafraîchissantes,
étonnantes, et toujours vérifiées,
pour avancer dans ta démarche écologique. 

ABONNE-TOI ! 

Fermer le menu