Non à l’agrandissement de l’incinérateur d’Ivry sur Seine

Jusqu’au lundi 25 juin 2018, vous êtes fortement invités à soutenir le Plan BOM lors de l’enquête publique pour éviter l’agrandissement de l’incinérateur d’Ivry sur Seine. Chez edeni, nous vous expliquons pourquoi c’est le bon moment pour donner votre opinion afin d’adopter une solution durable et non pas une fausse bonne idée…

1. Comprendre pourquoi il est urgent de soutenir ce plan BOM

 

Aujourd’hui, comme vous le savez, une fois jetés, nos déchets font un merveilleux voyage vers l’incinérateur ou tout simplement une décharge…et génèrent du mâchefer très toxique et du CO2. Bref, tout le contraire de l’économie circulaire et bas carbone.

 

Le SYCTOM (Syndicat intercommunal de traitement des ordures ménagères de l’agglomération parisienne) propose un projet pour encore plus incinérer nos déchets alors que l’environnement législatif évolue dans le bon sens pour un traitement plus logique des bio-déchets et pour imposer des objectifs de recyclable beaucoup plus élevés. Pour rappel, un français jette en moyenne 530 kilos d’ordures par an. Aujourd’hui, le principal enjeu est non pas d’incinérer plus mais de réduire plus! 

 

Le Plan Bom (Baisse des Ordures Ménagères) est le fruit d’une collaboration entre plusieurs associations dont Collectif 3R  et Zero Waste France entre autres pour expliquer aux habitants de la région parisienne qu’il existe une véritable alternative plus économe et créatrice d’emploi que le plan proposé.

 

En effet, le plan Syctom proposé s’élève à plus de 2 milliards d’euros de budget sur la collectivité, mobilisons-nous pour éviter un énième gaspillage !

2. Que dit le Plan Bom ?

 

Si vous voulez le lire, il est très intéressant et très complet: en cliquant ici!

 

Le Plan Bom part du constat que 3/4 des déchets incinérés aujourd’hui devraient être soit compostés soit recyclés. Même pour le verre, on ne recycle que 45% des déchets alors que la moyenne nationale est à 75%, l’Ile de France est très en retard sur ce sujet.

 

Avec la nouvelle réglementation de la Loi pour Transition Energétique votée en 2015, les citoyens auront, entre autres, une solution pour gérer différemment leurs bio-déchets d’ici 2025 et des produits manufacturés non recyclables en baisse  de 50% avant 2020. Ces évolutions notoires vont permettre de mieux trier et donc de moins incinérer pour développer l’économie circulaire.

 

Le plan Bom dénonce l’argument que les déchets permettent un chauffage durable alors que les déchets ne sont pas durables…

 

Le Plan Bom propose un véritable plan d’action pour embarquer la jeunesse dans la réduction des déchets, avec l’instauration du « brevet du tri » sur le modèle du brevet de sécurité routière ou du brevet informatique. Ce brevet serait un passage obligé pour tous les élèves du primaire. Le budget proposé est de 1000 euros par établissement, comprenant la visite d’un animateur du tri sur une à deux journées et le matériel pédagogique. Soit un total de 2,2 millions d’euros. »

 

L’autre bonne idée du Plan Bom est d’accélérer le déploiement de la taxe d’ordure ménagère variable en fonction du poids de déchets ramassés. Les expérimentations sont unanimes sur le fait que l’incitation financière fonctionne très bien !

 

Chez edeni, nous partageons ce constat que les individus doivent être formés pour réellement changer leurs habitudes et réduire drastiquement leurs déchets qui sont le symptôme d’une société de sur-consommation. Et ça fonctionne! Nos 150 edeniens ont permis d’économiser plusieurs dizaines de milliers de tonnes de déchets après leur passage à notre bootcamp.

3. Participer à l’enquête publique avant lundi 25 juin 2018 pour dénoncer ce plan du Syctom qui n’est pas la bonne solution

 

On compte sur vous, il suffit de se rendre sur le site de l’enquête publique et donnez votre avis.

Participez à l'enquête publique

4. Partager dans vos réseaux !!

 

L’enquête publique se termine déjà ce lundi 25 juin alors on a besoin que vous partagiez cet article à vos réseaux pour que l’agrandissement de l’incinérateur soit remis en question sérieusement par le Syctom 🙂

Merci du fond du coeur

En savoir plus sur edeni

edeni accompagne les urbains engagés et les entreprises exigeantes vers la concrétisation d’un quotidien plus responsable, sain et heureux en valorisant une approche ZeroWaste, blue économe et riche de sens. Chez Edeni, notre credo c’est que le meilleur déchet, c’est celui qui n’existe pas. Nous nous attachons via nos bootcamps et nos formations à former concrètement les acteurs de demain de l’économie circulaire : les citoyens. Finalement, ils sont la pierre angulaire de ce mouvement.

En effet, sans leur participation active, la boucle ne se boucle pas, pas d’économie circulaire. Nous luttons contre les fausses bonnes idées, comme celle que mettre dans la poubelle jaune suffit alors que tant de solutions existent pour éviter ou réemployer ce qui aujourd’hui devient un déchet. Nous travaillons également avec une multitude d’acteurs et de start-up pour permettre aux particuliers et aux entreprises de dépasser le stade de la sensibilisation, et passer à l’action concrète, grâce en partie à des solutions dont ils n’avaient même pas idée !