Passer au contenu principal
0

Le matérialisme signifie que l’on accorde plus d’importance au matériel par rapport au spirituel. Soit. On va aimer avoir du matériel, des objets, une maison et une garde-robe bien fournies. Vous êtes définitivement attaché.e.s à vos possessions ? Soit. Il peut y avoir de nobles et belles possessions ou même des possessions sentimentales ou nécessaires. Mais alors soyez réellement matérialistes, davantage matérialistes, en accordant littéralement de l’importance à cette matière, à cet objet acquis, façonné, transporté, utilisé. Soyez presque révérencieux devant la matière, le matériel.

 

Le progrès matériel doit être lent, comme l’évolution des espèces. Sinon il produit des monstres.

 

Finalement le vrai matérialisme devrait être Zero Waste, ne jamais se départir de la matière acquise, la chérir jusqu’au bout.

 

Alors si vous aussi vous accordez de l’importance à vos objets, à des oeuvres, à des outils que vous avez eu envie d’acheter: soyez plus matérialistes, chérissez-les et ne vous en séparez-plus. Respectez ce matériel, réparez-le, utilisez-le. Finalement ainsi, on peut presque être matérialiste et Zero Waste 🙂 Tout est question de nuance, de réflexion et d’honnêteté intellectuelle avec soi-même. On ne le répètera jamais assez. On aborde aussi cela dans le bootcamp edeni. #Pasdedogme #nousavonsdesréponses Il n’y a pas de petits détails en sémantique et c’est ce qui nous rend tant heureux une fois l’effort fait d’aligner nos valeurs (identifiées, choisies) et nos actes.

 

On se donne tant de mal pour acquérir le moindre petit bien matériel que l’on dispute aux autres, et l’on passe négligemment à côté des profusions de l’esprit que l’on ne pourrait ravir à personne.

picnic zéro déchet gourde et box
entonoir inox
less is more edeni ardoise

En somme dans le quotidien il ne s’agit pas tant d’assurer l’existence ou non d’autres substances que la matière, mais d’assurer le respect de cette matière. Elle n’est peut-être pas le tout, mais en tant que partie même elle mérite considération. On n’ira pas jusqu’à l’extrapolation amalgamée de l’antispécisme, mais on peut tout de même ironiquement conclure : ne gaspillons pas la matière.

Pour l’être moins… soyons plus matérialistes !

Fermer le menu