Semaine Européenne du Développement Durable : Une semaine pour passer à l’action écologique en entreprise

La Semaine Européenne du Développement Durable est l’occasion idéale de promouvoir des actions concrètes en faveur de l’environnement, qu’elles soient personnelles ou professionnelles, chez soi ou en entreprise. Cet événement s’adresse à toutes celles et ceux qui souhaitent se mobiliser pour les causes prônant un monde meilleur : l’écologie, la santé, l’égalité des genres, la protection animale…

La Semaine Européenne du Développement Durable c’est l’occasion idéale de promouvoir les 17 Objectifs du Développement Durable (ODD) de l’Agenda 30. Encore plus durant ces temps difficiles où la pandémie continue d’exister, les inégalités entre pays, races, sexes battent des records, les discriminations perdurent et amènent à des violences inimaginables. Mais aussi durant cette période où le réchauffement climatique prend une part de plus en plus importante dans la vie de chacun sans que notre consommation ne change et devienne plus responsable.
C’est pour toutes ces raisons que nous devons prendre conscience de ce qui nous entoure et tout essayer pour faire changer les choses.

Vous souhaitez connaître des idées pour animer la Semaine Européenne du Développement Durable ou pour des projets futurs ?

  1. La Semaine du Développement Durable
  2. La liste des Objectifs de Développement Durable
  3. L’agenda 2030

La Semaine du Développement Durable

La Semaine Européenne du Développement Durable ou SEDD possède plusieurs missions complémentaires. La première, la plus importante, est celle de promouvoir le développement durable au sens large. Pour ce faire, la SEDD tente de sensibiliser le plus de monde possible à ses enjeux dans un but final d’encourager et faciliter la mobilisation de tous et toutes, qu’elle soit individuelle ou bien collective.

Pour rappel, le développement durable est un mode de développement qui répond aux besoins des générations présentes sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. Le développement durable prend en compte trois dimensions : économique, environnementale et sociale. Les trois piliers du développement durable qui sont traditionnellement utilisés pour le définir sont donc : l’économie, le social et l’environnement. La particularité du développement durable est de se situer au carrefour de ces 3 piliers.

L’émergence de l’idée du développement durable progresse avec le développement de la société industrielle. Au XIXè siècle, les Hommes commencent à constater que leurs activités, notamment économiques et industrielles, ont un impact significatif sur l’environnement et sur l’équilibre social.

La Semaine Européenne du Développement Durable ne s’arrête pas seulement à remplir ces trois missions. C’est également l’occasion de mettre en valeur les différents objectifs qui composent les ODD : l’équité entre les sexes, l’exclusion de la pauvreté sous toutes ses formes, la préservation de la biodiversité…

En plus de cela, la Semaine Européenne du Développement Durable est ouverte à tous ceux et celles qui souhaitent y participer. Ainsi en tant qu’individus, associations, collectivités ou encore entreprises, vous pouvez réfléchir aux différentes actions que vous pourrez mettre en place.

C’est d’ailleurs ce que plusieurs centaines de Français et Françaises ont pu faire durant les précédentes éditions de la SEDD ! Par exemple : 

  • Un jeu de société autour du tri a été proposé en Mayenne, avec une balade dans l’écoquartier autour du composteur.
  • La création d’un marché champêtre dans le Loiret afin de sensibiliser à la consommation responsable.

La liste des Objectifs de Développement Durable

Les ODD couvrent l’intégralité des enjeux de développement dans tous les pays tels que le climat, la biodiversité, l’énergie, l’eau, la pauvreté, l’égalité des genres, la prospérité économique ou encore la paix, l’agriculture, l’éducation, etc.

Voici la liste complète des 17 Objectifs de Développement Durable :  

  • ODD 1 : Pas de pauvreté Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde.
  • ODD 2 :  Faim “zéro” Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir une agriculture durable.
  • ODD 3 : Bonne santé et bien-être Donner aux individus les moyens de vivre une vie saine et promouvoir le bien à tous les âges.
    Exemples de missions pour cette objectif : D’ici à 2030, faire passer le taux mondial de mortalité maternelle au-dessous de 70 pour 100 000 naissances vivantes; Renforcer la prévention et le traitement de l’abus de substances psychoactives, notamment de stupéfiants et d’alcool; Renforcer les moyens dont disposent tous les pays, en particulier les pays en développement, en matière d’alerte rapide, de réduction des risques et de gestion des risques sanitaires nationaux et mondiaux
  • ODD 4 : Éducation de qualité Veiller à ce que tous puissent suivre une éducation de qualité dans des conditions d’équité et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie.
  • ODD 5 : Égalité entre les sexes Réaliser l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles.
  • ODD 6 : Eau propre et assainissement Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau.
  • ODD 7 : Énergie propre et d’un coût abordable Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable.
  • ODD 8 : Travail décent et croissance économique Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous.
  • ODD 9 : Industrie, innovation et infrastructure – Mettre en place une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation.
  • ODD 10 : Inégalités réduitesRéduire les inégalités dans et entre les pays.
  • ODD 11 : Villes et communautés durablesFaire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables.
  • ODD 12 : Consommation et production responsables Établir des modes de consommation et de production durables.
  • ODD 13 : Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiquesPrendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions.
  • ODD 14 : Vie aquatique Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable.
    Exemples de missions pour cette objectif : Garantir aux petits pêcheurs l’accès aux ressources marines et aux marchés; D’ici à 2020, préserver au moins 10 % des zones marines et côtières conformément au droit national et international et compte tenu des meilleures informations scientifiques disponibles; Réduire au maximum l’acidification des océans et lutter contre ses effets,
  • ODD 15 : Vie terrestre Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres.
  • ODD 16 : Paix, justice et institutions efficacesPromouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes aux fins du développement durable.
    Exemples de missions pour cette objectif : Réduire la corruption et la pratique des pots-de-vin; Mettre en place des institutions efficaces, responsables et transparentes à tous les niveaux; Promouvoir et appliquer des lois et politiques non discriminatoires pour le développement durable
  • ODD 17 : Partenariats pour la réalisation des objectifs 

 

Pour suivre les progrès accomplis à l’échelle mondiale concernant les ODD, plus de 200 indicateurs ont été mis en place. Ces indicateurs ne sont donc pas nécessairement applicables à tous les contextes nationaux, du fait des caractéristiques propres à chaque pays. Chaque État peut, s’il le souhaite, définir ses propres indicateurs pour suivre le progrès des ODD au niveau national.

Du côté de la France, c’est le ministère de la transition écologique et solidaire qui pilote le suivi des ODD. La France a engagé dès 2016 une réflexion sur la mise en œuvre des ODD qui a donné lieu à un rapport, pour lequel la France s’est entourée d’une quinzaine de scientifiques et spécialistes. Ce rapport rappelle dans un premier temps l’existence d’un système inclusif de protection sociale, d’un accès universel aux soins (ODD 3), ainsi que l’accessibilité aux biens et services fondamentaux comme l’eau (ODD 6), l’alimentation (ODD 2) et l’éducation (ODD 4) et bien d’autres encore.

Le rapport révèle également que de nombreux efforts restent à faire en matière de réduction des inégalités sociales (ODD 10). En 2016, L’égalité entre les hommes et les femmes (ODD 5) constitue également un défi de taille, puisque le rapport rappelle que les hommes gagnent en moyenne 23,5 % de plus que les femmes.

À la suite de ce rapport, la décision a été prise d’augmenter de quelques milliards d’euros les financements du groupe Agence Française de Développement en faveur du développement durable d’ici 2020, dont 2 milliards consacrés aux défis climatiques. Les collectivités françaises sont quant à elles encouragées à mettre en place des solutions visant à développer la rénovation thermique, à promouvoir la sobriété en carbone et la nature en ville, mais aussi à lutter contre la ségrégation socio-spatiale (ODD 10). L’éducation et la formation sont considérées dans ce rapport comme des leviers d’action afin de résoudre les inégalités sociales et territoriales et de genre.

L’agenda 2030

L’agenda 2030 a été adopté en septembre 2015 par 193 pays aux Nations Unies, à la suite des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). L’agenda 2030 est un programme de développement durable fixé jusqu’en 2030. Il associe la préservation de la planète face aux dérèglements climatiques, à la lutte contre l’extrême pauvreté et à la réduction des inégalités. Il sublime les enjeux de développement durable de l’ensemble des pays de la planète dans une démarche globale et universelle.

L’agenda 2030 permet d’articuler l’action autour de 5 piliers :  

  • La planète
  • La population
  • La prospérité
  • Le partenariat
  • La paix

Et c’est ainsi que les 17 ODD ont été créés avec pour mission d’atteindre collectivement chacun des objectifs qui composent les ODD.

Malheureusement, selon un bilan publié en 2019 par un groupe d’experts et de scientifiques du SDSN (Sustainable Development Solutions Network) pour l’ONU, aucun pays ne suit actuellement une trajectoire alignée avec l’atteinte des 17 ODD. Même les États les mieux notés éprouvent de sévères difficultés, notamment en ce qui concerne les ODD 12 (Consommation et Production Responsable), 13 (Lutte contre les changements climatiques), 14 (Vie maritime) et 15 (Biodiversité). L’exploitation soutenable des terres pour une nourriture de qualité pour tous requiert des politiques agricoles, climatiques et de santé intégrées, alors qu’un tiers de la nourriture produite à l’échelle mondiale est jeté, que 800 millions de personnes demeurent sous-alimentées et que l’obésité progresse.

La moitié des États n’est pas encore en mesure d’atteindre l’ODD 1 (Zéro pauvreté). La corruption et la réduction de la liberté de la presse progressent dans plus de 50 pays, dont certains membres de l’OCDE. Le rapport met aussi en avant les externalités négatives des pays riches envers les pays en développement, notamment via l’importation de produits fabriqués dans des conditions de travail peu humaines.

LA NEWSLETTER 

des infos variées, rafraîchissantes,
étonnantes, et toujours vérifiées,
pour avancer dans ta démarche écologique. 

ABONNE-TOI !